Accueil Date de création : 12/10/07 Dernière mise à jour : 24/04/14 21:04 / 5483 articles publiés

PORSCHE CARRERA CUP FRANCE  (CARRERA CUP FRANÇAISE) posté le jeudi 24 avril 2014 21:04

Blog de denisdtm89 :MON MYTHE À MOI.....  LA PORSCHE 911, PORSCHE CARRERA CUP FRANCE

Berceau des courses de tourisme et d’endurance, Le Mans accueille ce week-end le premier rendez-vous du Championnat de France Porsche Carrera Cup 2014.

Au volant de la mythique 911 du team Racing Technology, Alexandre Cougnaud compte bien écrire cette nouvelle page de sa carrière depuis la plus haute marche du podium.

Alexandre, nous y sommes !

Comment vous sentez-vous à quelques jours de votre première course en Porsche Carrera Cup ?

Je me sens très bien et j’ai évidemment hâte d’y être. Je suis plutôt confiant car nous avons beaucoup travaillé dans l’hiver. Cela fût très bénéfique en piste, mais aussi en dehors avec une superbe ambiance au sein du team. Nous communiquons énormément avec mes coéquipiers Lonni Martins et Vincent Beltoise, qui sont maintenant experts dans cette discipline. Bien sur, nous restons adversaires en course mais ils comptent bien m’aider à remporter le titre rookie. Un climat de confiance renforcé par l’expérience de Sylvain Noël qui a couru en Porsche Carrera Cup durant des années et qui apporte toujours sa petite touche personnelle. Cet environnement saint m’a permis de franchir les étapes pas à pas, et je me sens prêt à attaquer la saison.

Au-delà de l’approche technique, votre expérience de la course en monoplace sera-t-elle un avantage ?

Vous savez, peu importe le volant que l’on tient, la course reste la course ! La grosse différence pour moi cette saison sera d’apprendre la gestion des pneumatiques. C’est un facteur essentiel et très différent de ce que j’ai connu en monoplace. Nous avons ainsi organisé plusieurs simulations de course cet hiver dans différentes conditions climatiques afin de me préparer a cette détérioration, et donc de ne pas me faire piéger. Après, chaque pilote tire l’avantage de sa propre expérience…

Vous revenez cette année sur les circuits français après plusieurs saisons européennes. Comment retrouverez-vous vos repères ?

J’ai déjà roulé sur toutes les pistes du championnat, mais en monoplace et il y a plusieurs années. Cependant, j’ai appris à rapidement m’adapter lorsque j’ai du assimiler les différents tracés d’Europe en Formule 3. J’ai donc acquis certains « reflexes » lorsque j’arrive sur un circuit, ajouté aux kilomètres accumulés en tests hivernaux et à une bonne préparation en simulateur. Malgré tout, ça sera compliqué de commencer par Le Mans. L’ensemble du plateau connait le Bugatti par cœur et la première chicane risque donc d’être virile, surtout si la météo s’annonce changeante. Il faudra garder l’esprit vif ce week-end !

lien permanent

GT Tour / Le Mans  (GT TOUR FRANCE) posté le mardi 22 avril 2014 21:18

Blog de denisdtm89 :MON MYTHE À MOI.....  LA PORSCHE 911, GT Tour / Le Mans

Le Championnat de France GT et la Coupe de France GT tiendront meeting en fin de semaine sur le Circuit Bugatti du Mans où près de 20 GT3 sont attendues. Pour cette nouvelle saison, le plateau est trusté par les Ferrari 458 Italia GT3 et Audi R8 LMS ultra.

Champion en titre, le Team Sofrev-Asp aura en charge trois Ferrari 458 Italia GT3. Si Fabien Barthez est toujours dans l’équipe de Jérôme Policand, on ne le reverra pas sur la scène nationale. Morgan Moullin-Traffort sera lui bien au rendez-vous avec à ses côtés Philippe Giauque, transfuge du Pro GT by Alméras, et très en verve la saison passée. Les deux autres équipages sont habitués à faire cause commune. Fort d’une magnifique victoire en ELMS samedi dernier, Ludo Badey retrouve son ami Jean-Luc Beaubelique, les deux ayant des envies de titre. Quant à Olivier Panis et Eric Debard, ils reviennent au sein d’une équipe qu’ils connaissent bien. Trois autos pour Sofrev-Asp et trois tandems pour jouer le titre. Les Toulousains ne seront pas les seuls à défendre les couleurs Ferrari. Sport Garage aura au moins une auto confiée à Arno Santamato et Eric Cayrolle. Là aussi il faudra compter sur l’équipage pour aller jouer les premières places. Pour ses débuts, le Duqueine Engineering fera rouler deux Ferrari, une pour Ayari/Police, l’autre pour Duqueine/Colançon (Coupe de France GT).

Pas moins de sept Audi R8 LMS ultra sont attendues. En passant de McLaren à Audi, le Sébastien Loeb Racing pourra compter sur deux très bons équipages, avec Hassid/Parisy et Beltoise/Bervillé.

Le Saintéloc Racing fait dans la continuité avec une association Guilvert/Hallyday qui est taillée pour la victoire.

Renaud Derlot fait son retour en GT France, associé à Gérard Tonelli. Les troupes de Sébastien Chétail auront en parallèle deux autos en Coupe de France GT. Très en verve l’année passée, le Team Speedcar poursuit avec une Audi, toujours pour Vincent Abril épaulé dorénavant par Matthieu Lecuyer, pilote officiel Backdraft Racing aux Etats-Unis.

La seule Porsche 911 GT3-R sera celle du team IMSA Performance Matmut pour un duo tonitruant qui réunira Nicolas Armindo et Raymond Narac. L’équipe rouennaise ne revient pas en France pour faire de la figuration.

On suivra avec intérêt la McLaren MP4-12C du GSE by DKR Engineering partagée par Laurent Cazenave et Tony Samon. Le Palois retrouve une auto qu’il connaît bien et Tony Samon nous arrive de la Porsche Carrera Cup France.

Le Classic & Modent Racing ne devrait pas mettre tous ses oeufs dans le même panier avec une Mercedes SLS AMG GT3 en Championnat de France et une BMW Z4 GT3 en Coupe de France GT.

On attend des nouvelles du BMW Team China qui devrait une nouvelle fois faire rouler une BMW Z4 GT3 (Spec-2014).

CHAMPIONNAT DE FRANCE GT

Team Sofrev-Asp Ferrari 458 Italia GT3 Badey-Beaubelique

Team Sofrev-Asp Ferrari 458 Italia GT3 Panis-Debard

Team Sofrev-Asp Ferrari 458 Italia GT3 Moullin Traffort-Giauque

Sébastien Loeb Racing Audi R8 LMS ultra Beltoise-Bervillé

Sébastien Loeb Racing Audi R8 LMS ultra Hassid-Parisy

Saintéloc Racing Audi R8 LMS ultra Guilvert-Hallyday

Saintéloc Racing Audi R8 LMS ultra Tonelli-Derlot

Team Speedcar Audi R8 LMS ultra Abril-Lecuyer

Sport Garage Ferrari 458 Italia GT3 Santamato-Cayrolle

Duqueine Engineering Ferrari 458 Italia GT3 Ayari-Police

IMSA Performance Matmut Porsche 911 GT3-R Narac-Armindo

GSE by DKR Engineering McLaren MP4-12C GT3 Cazenave-Samon

Classic & Modern Racing Mercedes SLS AMG GT3 Demoustier-TBA

COUPE DE FRANCE GT

Saintéloc Racing Audi R8 LMS ultra Buffin-Sourd

Saintéloc Racing Audi R8 LMS ultra Rossello-Lallement

Classic & Modern Racing BMW Z4 GT3 Hirsch-Nicolle

Duqueine Engineering Ferrari 458 Italia GT3 Duqueine-Colançon

lien permanent

FIA WORLD ENDURANCE CHAMPIONSHIP  (PORSCHE EN ENDURANCE) posté le lundi 21 avril 2014 16:39

Blog de denisdtm89 :MON MYTHE À MOI.....  LA PORSCHE 911, FIA WORLD ENDURANCE CHAMPIONSHIP

Montage créé avec bloggif

Les deux Porsche 911 RSR du Porsche Team Manthey n’ont laissé que des miettes à la concurrence ce week-end à Silverstone.

Déjà auteur d’un doublé aux 24 Heures du Mans 2013, le constructeur allemand débute de la meilleure des façons sa saison FIA WEC 2014.

La #91 semblait avoir course gagnée mais la dernière neutralisation n’a pas permis de concrétiser, la victoire revenant sur le fil à la #92 de Makowiecki/Holzer/Lietz.

43 000 personnes sur le week-end…

L’arrivée de Porsche en FIA WEC mais aussi et surtout de Mark Webber a fait déplacer les spectateurs en masse à Silverstone où les chiffres fournis par l’organisateur indiquent 43 000 personnes sur l’ensemble du week-end.

L’ancien pilote Red Bull F1 a été la star du meeting, la queue devant le stand Porsche Team durant l’Autograph Session étant là pour le prouver. 

Le Trophée Richard Llyod pour Anthony Davidson…

Outre le Tourist Trophy, Anthony Davidson a également raflé le Trophée Richard Llyod, le pilote du Toyota Racing étant le meilleur représentant du BRDC.

Simon Dolan indemne… On a eu très peur samedi en fin d’après-midi lorsque la Zytek Z11SN/Jota Sport de Simon Dolan est allée taper sèchement le mur, mais le Britannique s’en est sorti qu’avec des ecchymoses. Il est prévu que le Jota Sport soit présent aux 6 Heures de Spa dans deux semaines. Il va tout de même y avoir une grosse séance de travail pour remettre la voiture en état.

L’application FIA WEC a fait débat…

Lancée à l’occasion des 6 Heures de Silverstone, le second écran a beaucoup fait parler sur Internet, notamment sur le fait que le live timing et les images ne soient plus disponibles gratuitement pour les fans.

Les chronos sont maintenant consultables en ligne en temps réel.

Larbre Compétition proche de rentrer au Mans ?

Aucune confirmation n’a été donnée par les officiels mais la rumeur d’une entrée de Larbre Compétition aux 24 Heures du Mans a couru dans le paddock FIA WEC ce week-end, ce qui serait tout de même une bonne nouvelle. Si l’info devait se confirmer, reste à savoir quelle LMP sortirait de la liste. On devrait en savoir plus avant le 25 avril.

Une analyse en profondeur attendue chez Audi…

Benoît Tréluyer fait partie des pilotes malheureux de cette première manche FIA WEC :

« En ce qui concerne la performance de notre voiture, on ne peut qu’être heureux. Malheureusement, nous avons connu deux accidents en course. Bien entendu, ne pas finir avec l’une ou l’autre voiture n’est pas ce que nous visions. Nous allons analyser le tout dans les moindres détails ces prochains jours. En tant que pilote, on peut commettre une erreur, mais nous avons besoin de trouver la cause afin de s’assurer que quelque chose comme cela ne se reproduise pas au Mans. »

Adrian Newey en observateur averti…

Pas de Adrian Newey en Chine pour voir évoluer les Red Bull, mais bien une présence au sein du paddock du Championnat du Monde d’Endurance, et plus précisément dans le stand Porsche Team.

L’ingénieur a suivi la progression de Mark Webber, casque vissé sur les oreilles. On rappellera juste qu’Adrian Newey a participé aux 24 Heures du Mans 2007 sur une Ferrari F430 avec une 4ème place à la clé aux côtés de Joe Macari et Ben Aucott.

LM EI.Com

CLASSEMENT

1 8 LMP1 Anthony DAVIDSON, Nicolas LAPIERRE, Sébastien BUEMI Toyota TS 040 - Hybrid M 167

2 7 LMP1 Alexander WURZ, Stéphane SARRAZIN, Kazuki NAKAJIMA Toyota TS 040 - Hybrid M 166

 

3 20 LMP1 Timo BERNHARD, Mark WEBBER, Brendon HARTLEY Porsche 919 Hybrid M 165

 

4 12 LMP1 Nicolas PROST, Nick HEIDFELD, Mathias BECHE Lola B12/60 - Toyota M 159

 

5 26 LMP2 Roman RUSINOV, Olivier PLA, Julien CANAL Morgan - Nissan D 154

6 47 LMP2 Matthew HOWSON, Richard BRADLEY, Tsugio MATSUDA Oreca 03 - Nissan D 152 5:22'59.911 15 Laps 2 Laps 4 1'51.597 190.0

7 92 LMGTE Pro Marco HOLZER, Frédéric MAKOWIECKI, Richard LIETZ Porsche 911 RSR M 147

8 91 LMGTE Pro Patrick PILET, Jörg BERGMEISTER, Nick TANDY Porsche 911 RSR M 147

9 97 LMGTE Pro Darren TURNER, Stefan MÜCKE, Aston Martin Vantage V8 M 147 '39.

10 51 LMGTE Pro Gianmaria BRUNI, Toni VILANDER, Ferrari F458 Italia M 147

11 71 LMGTE Pro Davide RIGON, James CALADO, Ferrari F458 Italia M 146

12 52 LMGTE Pro Matt GRIFFIN, Alvaro PARENTE, Ferrari F458 Italia M 146

13 27 LMP2 Serguey ZLOBIN, Nicolas MINASSIAN, Maurizio MEDIANI Oreca 03 - Nissan M 145

14 99 LMGTE Pro Alex MACDOWALL, Darryl O'YOUNG, Fernando REES Aston Martin Vantage V8 M 144

15 95 LMGTE Am Kristian POULSEN, David HEINEMEIR HANSSON, Nicki THIIM Aston Martin Vantage V8 M 144

16 98 LMGTE Am Paul DALLA LANA, Pedro LAMY, Christoffer NYGAARD Aston Martin Vantage V8 M 144

17 81 LMGTE Am Stephen WYATT, Michele RUGOLO, Sam BIRD Ferrari F458 Italia M 143

18 88 LMGTE Am Christian RIED, Klaus BACHLER, Khaled AL QUBAISI Porsche 911 RSR M 142

19 53 LMGTE Am Johnny MOWLEM, Mark PATTERSON, Ben COLLINS Ferrari F458 Italia M 141

20 61 LMGTE Am Luis PEREZ-COMPANC, Marco CIOCI, Mirko VENTURI Ferrari F458 Italia M 141

21 2 LMP1 Marcel FÄSSLER, André LOTTERER, Benoit TRÉLUYER Audi R18 e-tron quattro M 94

22 75 LMGTE Am François PERRODO, Emmanuel COLLARD, Matthieu VAXIVIÈRE Porsche 911 GT3 RSR M 83

23 37 LMP2 Kirill LADYGIN, Viktor SHAITAR, Anton LADYGIN Oreca 03 - Nissan M 65

24 14 LMP1 Romain DUMAS, Neel JANI, Marc LIEB Porsche 919 Hybrid M 30

25 13 LMP1 Dominik KRAIHAMER, Andrea BELICCHI, Fabio LEIMER Lola B12/60 - Toyota M 24

26 1 LMP1 Lucas DI GRASSI, Loïc DUVAL, Tom KRISTENSEN Audi R18 e-tron quattro M 24

27 90 LMGTE Am Vicente POTOLICCHIO, Gianluca RODA, Paolo RUBERTI Ferrari F458 Italia M 118 

lien permanent

PORSCHE - AUDI / ENDURANCE  (PORSCHE EN ENDURANCE) posté le samedi 19 avril 2014 09:09

Blog de denisdtm89 :MON MYTHE À MOI.....  LA PORSCHE 911, PORSCHE - AUDI /  ENDURANCE

Les deux marques du groupe Volkswagen se rendront coup pour coup, avec Toyota en arbitre, dans la course au titre mondial.

Sœurs mais rivales. Voici des mois qu’elles mènent chacune dans leur coin leurs projets bien distincts, qu’elles s’observent à distance, jaugent leurs atouts mais aussi leurs faiblesses. Ce week-end, Audi et Porsche devront jouer cartes sur table à Silverstone pour l’ouverture de la saison du championnat du monde d’Endurance.

Les deux marques ont beau appartenir à la même maison mère (Volkswagen), il n’y aura pas de place pour les états d’âme familiaux. On se déchirera sans fard sur la piste entre mastodontes de l’Endurance (28 victoires aux 24 Heures à elles deux).

Et tant pis si les grands pontes de la communication prennent quelques cheveux blancs.

Au début des années 2000, le groupe PSA s’était mordu les doigts d’avoir maintenu Citroën et Peugeot face à face en WRC. Un retentissant échec pour la communication du groupe.

«Croyez-moi, il n’y aura aucun arrangement entre les deux marques. Chacun a travaillé de son côté et il n’y a eu aucune passerelle entre nous»,

assure au Figaro Loïc Duval, champion du monde en titre et vainqueur dans la Sarthe avec Audi en juin dernier.

«Pour nous, l’arrivée d’un adversaire aussi prestigieux que Porsche ne peut être que bénéfique. Nous sommes l’équipe à battre mais nous savons qu’il sera de plus en plus dur de conserver la première place», poursuit le Chartrain au volant de l’une des deux R18 e-tron quattro engagées. Castellet Pour garder sa double couronne, la marque aux anneaux a eu une approche technique très conservatrice en abandonnant il y a quelques semaines son projet de récupération de la chaleur résiduelle produite par le turbo (comme en Formule 1). Le règlement complexe mais très libéral permettant une économie de carburant d’un petit tiers par rapport à 2013 autorisait pourtant toutes les folies. Le clan d’Ingolstadt, qui s’appuiera sur des protos éprouvés, n’a souhaité prendre aucun risque.

Exploiter le règlement au maximum

Seize ans après la dernière victoire dans la Sarthe, Porsche a au contraire opté pour l’innovation avec un double système de récupération d’énergie. Une audace technologique désarmante pour un constructeur, quand on connaît la difficulté à être compétitif d’entrée, surtout au Mans.

«On sait que les Audi devraient bien marcher sur 24 heures. Porsche a fait un pari audacieux qui exploite le nouveau règlement à 100 %», confirme Romain Dumas au volant de l’une des deux 919 Hybrid.

«Mais qui peut dire aujourd’hui ce qui va se passer sur la piste?», poursuit le pilote passé par Audi entre 2009 et 2012.

«Porsche, Audi et Toyota vont proposer trois technologies radicalement opposées et tout le monde est persuadé d’avoir la bonne!», s’enthousiasme Pierre Fillon, président de l’Automobile Club de l’Ouest.

Lors des premiers essais officiels au Castellet il y a quelques jours, le moteur Porsche a frappé fort d’entrée. Avec l’équipage emmené par Mark Webber, la marque de Stutt­gart a signé le meilleur chrono en flirtant avec les 340 km/h en ligne droite! Un coup d’éclat qu’il faudra confirmer.

C’est à l’épreuve du temps dans la Sarthe en juin prochain qu’on jugera sur pièces les Porsche.

De protos allemands, il en sera encore question du côté Toyota, le troisième as du plateau, puisque l’équipe nippone est basée à Cologne.

Les incertitudes concernant le maintien ou non d’un programme d’Endurance ont été levées cet hiver. L’équipe a consolidé son budget et engagera deux voitures sur toute la saison.

La TS040 Hybrid qui revendique une puissance de près de 1 000 chevaux (520 pour le moteur atmosphérique et 480 pour le bloc électrique) a le profil d’un redoutable outsider.

Qu’on se le dise, la bataille pour le titre mondial ne sera pas uniquement une affaire de famille.


G.Festor sport 24


lien permanent

PORCHE CARRERA CUP FRANCE  (CARRERA CUP FRANÇAISE) posté le jeudi 17 avril 2014 20:41

Blog de denisdtm89 :MON MYTHE À MOI.....  LA PORSCHE 911, PORCHE CARRERA CUP FRANCE

Entre la Blancpain Endurance Series à Monza et l’European Le Mans Series à Silverstone, le Pro GT by Alméras a présenté sa saison hier à Lyon aux Halles Paul Bocuse afin de fêter en parallèle les 40 ans de la salade de museau Pierre Martinet.

Ce dernier est un fidèle du team de Philippe Alméras pour rouler en VdeV Endurance Series sur une Porsche en compagnie de Gérard Tremblay. Pierre Martinet et Pro GT by Alméras s’associent pour une durée de deux ans et lancent le Pierre Martinet by Alméras en Porsche Carrera Cup où deux Porsche 991 Cup seront de la partie dès la semaine prochaine au Mans, avec Côme Ledogar et Marc Cattaneo.

La Porsche du vice-champion 2012 sera d’ailleurs aux couleurs du Traiteur Intraitable, de même que celle de son coéquipier.

Cette saison, le team de Philippe Alméras débute en European Le Mans Series avec une Porsche 911 GT3-R confiée à Franck Perera, Eric Dermont et Lucas Lasserre.

L’objectif est d’aller décrocher la couronne GTC synonyme de sélection d’office pour les 24 Heures du Mans 2015.

LM EI.Com

lien permanent
|

ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à denisdtm89

Vous devez être connecté pour ajouter denisdtm89 à vos amis

 
Créer un blog